Paul Brousseau

Paul Brousseau
Paul Brousseau, peintre et son springer Jane
Versatilité (14" x 18")
La Billebaude (déf.: chasser sans ordre, au hasard des rencontres) (14" x 18")
Jamais seul (18" x 14")
À l'Anglaise (18" x 14")
Lignée Woodcockrun (24" x 24")
Classique d'Octobre (28" x 24")
Le Choupilleur (déf.: chien fouineur, agité, incapable de s'arrêter) (24" x 18")
Au Cul Levé (16" x 24")
Coeur tatoué Breton (22" x 28")
Solidages (22" x 28")
Ardeur (20" x 24")
La Recolte (20" x 24")
previous arrow
next arrow
 

Bien qu’elles soient inspirées de sujets glanés ici et là, les toiles de Paul sont de facture originale étant, pour la majorité, réalisées au couteau. Il n’en demeure pas moins que son expérience des différentes situations de chasse avec chiens et du tir se réflète bien dans ses oeuvres.

Pour en savoir davantage à propos de Paul Brousseau

Voir aussi une entrevue avec Paul Brousseau et Janick Thériault à propos de la chasse à la bécasse